Sélectionner la langue
  • Italiano
  • English
  • Deutsch
  • Español
  • Français
Le panier est vide
close

Que fait-on pendant la journée de repos ?

30 août 2021
Que fait-on pendant la journée de repos ?

La Vuelta a Espana 2021 entame sa troisième et dernière semaine avec un jour de repos, qui, comme vous le découvrirez, peut faire ou défaire le succès d'un coureur.

Le lundi 30 août 2021 est une date que de nombreux cyclistes parmi les plus forts au monde attendent avec impatience. 

C'est la date de la deuxième journée de repos du Tour d’Espagne. Après 15 étapes épuisantes, des coureurs du calibre de Rémy Rochas (Cofidis), équipé du Super Record Campagnolo, et Lilian Calmejane (AG2R Citroën Team), qui utilise les roues et le groupe Campagnolo, peuvent enfin profiter d'une journée de récupération.

C'est le moment où ils peuvent relâcher la tension et profiter d'un peu de détente avant l'approche de l’étape finale : le contre-la-montre de 33,8 km de Padron à Saint-Jacques-de-Compostelle, dimanche 5 septembre.

 

LE SOMMEIL EST D’OR

 

 

Mais que font exactement les coureurs pendant une journée de repos ? 

 Ils s'allongent, regardent la télé et dévorent des dizaines de Big Mac ? Pas vraiment, bien que le sommeil soit essentiel. Les cyclistes pourront enfin se réveiller un peu plus tard que d'habitude, vers 9h30-10h. Et ils essaieront aussi de faire une sieste dans l'après-midi. 

En effet, bien que chaque équipe dispose des meilleurs outils de récupération du marché, la règle numéro un pour récupérer est toujours la plus naturelle : dormir. 

Lorsqu'il s'agit de performances cyclistes, le sommeil est un paramètre vital pour de nombreuses raisons. Si vous ne dormez pas assez - et c'est souvent le cas dans les grands tours, surtout pendant la dernière semaine - la vitesse et la puissance en selle diminuent. 

 

 

En outre, le manque de sommeil ralentit les réflexes- ce qui n'est pas idéal pour affronter les descentes en montagne - et diminue les défenses immunitaires.

C'est l'une des raisons pour lesquelles les rhumes sont si fréquents dans la dernière semaine de la Vuelta. 

Il est important de noter que le manque de sommeil compromet également la récupération musculaire. Pendant le sommeil, le cerveau libère en effet l'hormone de croissance (STH). 

celle-ci répare et reconstruit les muscles en stimulant le foie et d'autres tissus à créer une protéine appelée « facteur de croissance », similaire à l'insuline. Le manque de sommeil réduit donc la production de STH, ce qui entraîne une diminution de la croissance musculaire. 

Enfin, un sommeil insuffisant peut également affecter les habitudes alimentaires.

 

CALCUL DES CALORIES

 

 

Ce qui nous amène à l'alimentation des cyclistes pendant leur jour de repos. Après avoir brûlé près de 8 000 calories par jour, on pourrait penser que les coureurs ont carte blanche en matière de nutrition pendant au moins une journée. 

Mais ce n'est pas le cas. Les chefs des équipes s'efforcent de préparer de délicieux mets pour la journée de repos. Cependant, celles-ci contiennent moins de calories que d'habitude.

Mais pourquoi ? Prenons le Tour d’Espagne 2012 pour l'expliquer. Après la 16ème étape, Joaquim Rodriguez avait 28 secondes d'avance sur Alberto Contador. Cette étape était suivie d'un jour de repos. 

La course a ensuite repris avec l'étape 17 - 187,3 km de Santander à Fuente Dé. Contrairement aux jours précédents, la 17e étape sera considérée relativement tranquille pour que Rodriguez puisse maintenir son avance - un parcours essentiellement plat ponctué de petites montées. 

Cependant, Contador parviendra à se détacher de Rodriguez en plaine avant de prendre la tête du classement général dans l’ascension de 2e catégorie vers Fuente Dé. Après le premier jour de repos, Rodriguez était apparu plus faible, perdant non seulement 2 minutes 38 secondes sur son rival espagnol, mais aussi la chance de remporter son premier Grand Tour.

 

 

Qu'est-ce qui a mal tourné pour Rodriguez ? Voici ce que nous en pensons..

Le corps d'un coureur de grands tours est habitué à consommer un nombre considérable de calories et de glucides chaque jour. Mais lorsque le cycliste est moins actif, comme c'est le cas lors d'un jour de repos, s'il ne modère pas son apport calorique, il surcompense ses réserves énergétiques.

Mais qu'est-ce que la surcompensation ? En bref, chaque gramme de glucides emmagasiné attire trois grammes d'eau. Si les cyclistes mangent la même quantité de glucides un jour de repos, sans dépenser toute cette énergie, il en reste un excédent.

Les glucides attirent davantage d'eau, ce qui fait gonfler les cellules. Et lorsque les cellules gonflent, les processus métaboliques deviennent inefficaces et le cycliste peut enregistrer des performances inférieures, comme cela s'est produit avec Rodriguez.

 

PETITE SORTIE ET MASSAGE

 

 

Certains cyclistes ne pédalent pas du tout pendant leur jour de repos. Beaucoup au contraire ne roulent qu’une ou deux heures : une simple sortie, sans prétention, enrichie de quelques sprints  pour garder l’esprit et le corps actifs. 

Après le tour ils profitent d'un massage qui présente de nombreux avantages pour la récupération. Les vaisseaux sanguins se dilatent, accélérant l'élimination des toxines, et l'organisme améliore la vitesse d'acheminement de l'oxygène vers les muscles.

Le massage soulage en outre la tension musculaire et la douleur et améliore l'amplitude de mouvement d'un muscle. Ce type de récupération prend parfois des formes plus technologiques. 

Lors du Tour de France 2021, un physiothérapeute d’AG2R Citroën a doté Dorian Godon d’un EME Polyter Evo. Il s'agit d'un dispositif de récupération portable conçu pour soulager les traumatismes en cas de blessures et de lésions dues au stress.  

Les bottes de compression sont également largement utilisées. Le coureur se glisse dans une sorte de sac de couchage en forme de pantalon, qui se gonfle et comprime les jambes. 

Il augmente la pression sanguine au niveau des chevilles, des mollets et des cuisses. Il s’agit un outil utile pour atténuer les problèmes de surcompensation mentionnés plus haut. La circulation sanguine est ainsi maintenue à un volume élevé, évitant la rétention d'eau.

La journée de repos est également consacrée aux interviews avec les médias et aux rendez-vous avec les sponsors, bien que nombre de ces événements se déroulent en ligne pour le moment en raison de la situation de Covid. 

En fin de journée, les coureurs retournent au lit pour - espérons-le - une bonne nuit de repos avant d'affronter, dans le cas du Tour d’Espagne 2021, la 16e étape - 180 km de Laredo à Santa Cruz de Bezana. 

Qui va gagner ? Probablement qui se sera le mieux reposer !

 

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure navigation possible et à des fins de prospection commerciale et publicitaires. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour connaître notre politique en matière de cookie, cliquez ici.