Sélectionner la langue
  • Italiano
  • English
  • Deutsch
  • Español
  • Français
Le panier est vide
close

Les coureurs Campagnolo se préparent à la course Paris-Roubaix

29 septembre 2021
Les coureurs Campagnolo se préparent à la course Paris-Roubaix

La 118e édition de Paris-Roubaix a lieu le dimanche 3 octobre. 

Après une annulation forcée pour cause de Covid en 2020, la reine des classiques revient finalement cette année, mais à l’automne, et elle s’annonce spectaculaire. 

Le parcours masculin de 2021 compte 259 km et 30 sections de pavés brutales, avec un total de 55 km de pavés. Le parcours se termine, comme le veut la tradition, par l’arrivée sur la piste du vélodrome de Roubaix.

ILe grand changement par rapport à l’édition 2019 est l’ajout du secteur du Hameau du Buat, un segment qui a été réintroduit sur le parcours pour la première fois depuis 2016. Mais les yeux restent rivés sur les trois principales sections pavées qui décident souvent de l’issue de la course. 

Nous parlons de la Trouée d’Arenberg, de Mons-en-Pévèle et du Carrefour de l’arbre.La Trouée d’Arenberg - plus connue sous le nom de forêt d’Arenberg - est une route pavée de 2,3 km de long. 

Selon les mots de François Doulcier, président des Amis de Paris-Roubaix (une association fondée il y a 40 ans pour préserver le patrimoine des pavés), c’est un lieu magnifique et majestueux. 

« On a l’impression d’être dans une cathédrale. »

Une fois dans la « forêt », il reste encore 100 km à parcourir pour les coureurs en course mais le tronçon peut encore réserver des surprises.

Les 3 km de pavés de Mons-en-Pévèle sont à 50 km de l’arrivée. C’est là qu’est prise la décision de savoir qui jouera pour la victoire et qui devra se consoler, rentrer chez lui et s’entraîner dur pour la prochaine édition. 

Puis vient la partie la plus difficile de toutes : le carrefour de l’arbre. 2,1 km de pavé à moins de 20 km du vélodrome de Roubaix. Comme si cela ne suffisait pas, la partie centrale de la route est 30 cm plus haute que le bas-côté. 

Même pour les véhicules de la caravane ont du mal à le parcourir, imaginez les coureurs !

Pour affronter le Paris-Roubaix, il faut être fort mentalement mais aussi avoir un peu de chance, pour ne pas perdre l’équilibre. 

Les coureurs Campagnolo seront nombreux à s’attaquer à la reine des classiques. 

Voici les équipes qui utilisent nos roues et nos groupes.

 

LOTTO-SOUDAL 

 

 

La superstar belge Philippe Gilbert a 39 ans et en est à sa 19e année en tant que professionnel. Au début de 2021, il a annoncé son intention de prendre sa retraite à la fin de 2022. On pourrait penser que les années où il a remporté des classiques appartiennent désormais au passé. 

Mais il ne faut surtout pas sous-estimer Gilbert, qui a surpris tout le monde en remportant la dernière édition de Paris-Roubaix en 2019 devant Nils Politt ; sa cinquième victoire dans un Monument. Il a également terminé cinquième à l’Omloop Het Nieuwsblad plus tôt cette saison et, plus récemment, quatrième à la Brussels Cycling Classic.

Dans l’équipe Lotto-Soudal, Gilbert sera rejoint par un autre vainqueur de Paris-Roubaix : John Degenkolb. Le coureur de 32 ans s’est imposé en 2015, devenant non seulement le premier Allemand à remporter la course depuis Josef Fischer en 1896, mais aussi le premier coureur à gagner Milan-San Remo et Paris-Roubaix la même année (le dernier avait été Sean Kelly en 1986). Sa forme semble être bonne après sa deuxième place à Eschborn-Francfort.

 

AG2R CITROEN TEAM

 

 

L’équipe AG2R Citroën est à la recherche d’un bon résultat sur ses routes nationales, même si son meilleur atout pour gagner le Paris-Roubaix pourrait être un Belge : Greg Van Avermaet

Celui que l’on surnomme le roi des Flandres, âgé de 36 ans, a remporté Paris-Roubaix en 2017, malgré un problème mécanique qui l’a contraint à un rattrapage de 22 km pour reprendre les premières places. À l’arrivée au vélodrome, il y avait trois prétendants à la victoire : Zdenek Stybar, Sebastian Langeveld et Van Avermaet, mais le Belge avait le coup de pédale en plus qui lui a permis de remporter son premier et unique Monument. 

Cette saison, il s’est montré fort dans les courses du nord de l’Europe, avec une troisième place au Tour des Flandres et une huitième place à Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Il y a également une bonne chance de victoire pour son compatriote Oliver Naesen. 

Malgré une année 2021 pleine de hauts et de bas, le coureur de 31 ans est un expert de la course, ayant terminé dans le top 15 de Paris-Roubaix à trois reprises. Des camarades comme Stan Dewulf et Michael Schar apporteront un grand soutien à l’équipe.

 

UAE TEAM EMIRATES

 

 

UAE Team Emirates, l’équipe du double champion du Tour de France, comptera sur le leadership d’Alexander Kristoff et de Matteo Trentin.

Kristoff, 34 ans, est un coureur tenace et fera tout pour terminer son contrat en beauté avant de passer à Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux la saison prochaine. Il a remporté le Tour des Flandres en 2015 et a définitivement le cran qu’il faut pour défier les plus forts sur les pavés. 

Le Norvégien a remporté le classement par points lors de la récente Arctic Race of Norway, montrant ainsi que ses jambes sont encore fortes et rapides.

L’Italien Trentin fait également partie des plus forts du peloton et a connu une bonne saison, remportant le Trofeo Matteotti à la mi-septembre. Le coureur de 32 ans a beaucoup d’expérience sur les pavés, il ne faut donc pas le sous-estimer s’il se retrouve parmi les premiers à 20 km de l’arrivée.

 

COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS

 

 

Pour l’équipe française, le meilleur atout est le coureur de 28 ans Christophe Laporte. Le Français a connu une excellente année 2021, avec sept places dans le top 10, dont une deuxième place à Dwars Door Vlaanderen et, il y a quelques semaines, une victoire au Grand Prix de Wallonie dans le sprint en côte contre Warren Barguil et Tosh Van der Sande de Lotto-Soudal. 

Piet Allegaert et Jelle Wallays seront les deux coureurs qui serviront Laporte.

Campagnolo souhaite tout le meilleur aux équipes, aux coureurs et à toutes les athlètes qui participeront à l’édition inaugurale du Paris-Roubaix Femmes, qui aura lieu le samedi 2 octobre.

 

© TDW / Getty Images

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure navigation possible et à des fins de prospection commerciale et publicitaires. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour connaître notre politique en matière de cookie, cliquez ici.