Sélectionner la langue
  • Italiano
  • English
  • Deutsch
  • Español
  • Français
Le panier est vide
close

Apprenez à pédaler sur vélo gravel

24 août 2021
Apprenez à pédaler sur vélo gravel

Les aventures gravel nécessitent des compétences très différentes de celles du cyclisme sur route.

Mais avec quelques bons conseils, vous deviendrez un cycliste expérimenté sur tous les terrains.

Vous avez donc acheté un vélo gravel, vous l'avez équipé du meilleur groupe spécifique en circulation - l'Ekar à 13 vitesses de Campagnolo - et vous êtes prêt à vous lancer. 

 

 

Ou plutôt, vous le seriez, mais vous êtes novice dans le monde du gravel et n'êtes pas sûr des aptitudes dont vous aurez besoin pour conquérir toutes sortes de terrain. Mais ne désespérez pas, vous avez sonnez à la bonne adresse. 

Il est certain que bon nombre des compétences acquises sur route seront utiles sur les sentiers, même si elles devront être modifiées pour une vitesse et un plaisir maximum dans cette nouvelle discipline.

 

PRENDRE LES VIRAGES EN DOUCEUR

 

 

Lorsqu'il s'agit de négocier un virage sur l'asphalte, vous savez qu'il est préférable de le prendre « large » - mais pas au point de vous retrouver sur la voie opposée, bien entendu - puis de couper vers l'intérieur jusqu'à frôler la corde et de revenir au centre de la chaussée. 

Cette technique donne davantage d'élan au cycliste qui affronte le virage et le place dans la position idéale pour accélérer en sortie. C’est une excellente technique sur route, mais elle peut ne pas fonctionner sur les terrains caillouteux et mal balisés, dont les côtés sont souvent les plus détériorés. 

Nous vous conseillons donc d'aborder le parcours virage par virage, en gardant les yeux fixés vers l'avant et en identifiant au cas par cas la trajectoire la plus douce. Avant un virage, réduisez la vitesse et mettez-vous en danseuse. 

Cela vous permettra de vous détacher du vélo et d'acquérir davantage de contrôle et d'équilibre dans l’exécution. En outre, lorsque vous négociez le virage, essayez d'augmenter la friction avec le sol - ainsi que l'adhérence du gravel - en appuyant fermement sur la pédale à l'extérieur du virage avec la plante du pied et le talon. 

N'oubliez pas de respirer régulièrement et de rester détendu, et exploitez au maximum votre guidon gravel - il est plus large que celui d’un vélo de route et vous procure un contrôle accru en descente. 

Toutes ces techniques devraient garantir un mouvement fluide et efficace en virage.

 

MAINTENIR L’ÉLAN

 

 

Comme nous l'avons mentionné, il est très important de maintenir l'élan lorsque vous roulez sur gravel. À moins que vous n'ayez déjà couru en VTT, votre instinct lors de vos premières aventures gravel vous portera à maintenir une faible vitesse. 

Mais attention, si vous freinez trop, vous risquez de déraper.  Au contraire, pour que le vélo se projette vers l'avant, vous avez tout justement besoin de vitesse.

Dans ces cas, il est important de se transformer en une sorte de mécanisme de suspension humaine. Assurez-vous que votre corps est centré et bien positionné sur le gravel bike, gardez les bras et les coudes fléchis, détendez-vous et utilisez votre corps pour amortir les vibrations. 

Là encore, vous devrez aller à l'encontre de votre instinct et oublier votre prise ferme propre à la route. La prise doit être plus légère, mais contrôlée, qui s'adapte aux changements de terrain. 

Continuez à regarder devant vous et à pédaler, et vous affronterez les sentiers les plus dangereux en toute confiance.

 

DES ASCENSIONS SANS PATINAGE

 

 

Affronter une ascension est déjà assez difficile sur route, où le principal obstacle est la gravité. Dans les ascensions sur gravel, par contre, la gravité n’est pas la seule à entrer en jeu, il faut aussi mettre en compte le terrain lui-même

Comme vous l'aurez compris, une bonne prise est le principal secret. Lorsque vous êtes confronté à des ascensions abruptes - qu’il s’agisse de sentiers glissants ou instables à cause du gravier - assurez-vous que votre poids et votre centre de gravité sont légèrement déplacés vers la roue arrière pour éviter de patiner. 

Abordez les montées en position assise, car si vous vous mettez en danseuse vous vous porterez vers l’avant et le vélo perdra en adhérence. Cela peut sembler contre-nature pour un cycliste sur route, mais il est important d'essayer.

 

MONTER ET DESCENDRE 

 

 

D'autre part, en descente, il peut s’avérer utile de se détacher de la selle. Encore une fois, essayez de déplacer le corps légèrement vers l'arrière pour plus de stabilité, mais levez-vous parallèlement sur les pédales, cela vous donnera davantage de liberté de mouvement, vous aidant à rester droit et garder le contrôle.

Essayez de détendre le haut du corps et les hanches, et relâchez le frein arrière pour éviter le patinage des roues

De plus, gardez les pédales au même niveau afin qu'elles ne touchent pas le sol. Évidemment, il est important de garder le regard haut pour comprendre le type de terrain auquel vous êtes confronté.

 

LE « STEP-UP »

 

 

Une fois que vous aurez maîtrisé ces nouvelles compétences de gravel, vous pourrez essayer une technique plus complexe : le step-up. 

Il s'agit d'un mouvement similaire au « bunny hop » utilisé pour éviter nids-de-poule et pierres, sans perdre l'élan et la vitesse.

Mais comment s'y prendre ? À l'approche de l'obstacle, mettez-vous en danseuse et, tout en augmentant la puissance de pédalage, détendez-vous et tirez sur le guidon avec les bras, de manière à faire une petite roue arrière et à soulever la roue avant pour franchir la pierre ou le nid-de-poule de service.

Transférez ensuite rapidement le poids vers l'avant et soulevez la roue arrière en déplaçant les hanches.

Croyez-moi, vous ne craindrez plus les pierres et votre maîtrise du gravel s'en verra améliorée ! 

 

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure navigation possible et à des fins de prospection commerciale et publicitaires. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour connaître notre politique en matière de cookie, cliquez ici.