Sélectionner la langue
  • Italiano
  • English
  • Deutsch
  • Español
  • Français
Le panier est vide
close

Championnats du monde de Gravel UCI

4 octobre 2022
Championnats du monde de Gravel UCI

En Vénétie les derniers événements de la saison sur route et gravel.

 

Les Championnats du monde de gravel UCI, sponsorisés par Campagnolo, et le Giro del Veneto offriront de nombreuses compétitions passionnantes alors que la saison 2022 touche à sa fin.

Le mois d’octobre voit la conclusion des compétitions sur route et gravel, avec deux des événements les plus importants de la saison : l’inauguration des Championnats du monde de gravel UCI et la deuxième édition du Giro del Veneto renaissant, une région du nord-est de l’Italie célèbre pour ses paysages épiques, ses conditions difficiles et ses parcours ardus.

 

CHAMPIONNATS DU MONDE DE GRAVEL UCI

 

 

Le week-end des 8 et 9 octobre, les Championnats du monde de gravel se dérouleront sur les routes blanches de la Vénétie. 

Les itinéraires commencent à Vicence, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, se poursuivent dans la ville historique de Padoue et se terminent à Cittadella, une splendide cité médiévale située à environ 25 km au nord de Vicence. 

Campagnolo est née à Vicence, où elle a commencé à développer les premiers composants pour le gravel, changeant ainsi le visage des compétitions sur gravier. 

Campagnolo propose le groupe gravel le plus léger et les roues les plus fiables

Si l’on ajoute à cela le caractère historique de l’événement, il est facile de comprendre pourquoi Campagnolo a contribué de manière importante à ces championnats.

 

 

Les parcours sont composés à plus de 50 % de pavés et de gravier blanc dur – dont beaucoup ont déjà fait leur apparition dans la course Strade Bianche, remportées cette année par Tadej Pogačar, qui rêve grand et court plus vite avec le groupe Super Record EPS et les roues Bora Ultra WTO de Campagnolo – et le reste en asphalte. 

Les parcours ont été conçus par les anciens cyclistes professionnels italiens sur route Marco Menin et Angelo Furlan. Les historiens du cyclisme se souviendront certainement de Furlan, qui a remporté deux étapes de la Vuelta a España en 2002.

Le coup d’envoi des compétitions est donné le samedi 8 octobre avec les catégories femmes élite, femmes groupe (différents groupes d’âge) et hommes 50+. Ils courront tous sur le même parcours de 140 km, dont 69 % de chemin de terre. Le dénivelé total est d’environ 700 mètres.

Le dimanche 9 octobre, les projecteurs seront braqués sur l’élite masculine et les moins de 49 ans. Là encore, les participants suivront le même parcours, mais les hommes élites devront s’attaquer à un circuit final de 25 km, pour un total de 190 km, avec 73 % de chemin de terre et 800 m de dénivelé. 

La catégorie des hommes de moins de 49 ans parcourra 165 km, avec 750 mètres de dénivelé.

 

 

Il sera intéressant de voir comment les courses respectives se dérouleront, mais nous pouvons certainement nous attendre à un départ rapide, car les 20 premiers kilomètres sont sur du gravier dur, y compris une section raide de 1 km en montée. 

Cela pourrait diviser le peloton, avec des coureurs se battant pour les positions. Cette section est suivie d’une légère descente, puis d’une longue partie sur le plat. 

L’arrivée est technique, avec le dernier kilomètre sur du gravier avant un sprint sur route d’environ 200 mètres à travers le centre ville.

Campagnolo a confirmé ses coureurs : Greg van Avermaet, Lilian Calmejane, Lawrence Naesen et l’Australien Nathan Haas, qui tentera de tirer le meilleur parti de son groupe gravel Campagnolo Ekar 13 vitesses et de ses nouvelles roues Campagnolo Levante. 

Nous avons récemment interviewé Haas et l’Australien n’a pas caché ses ambitions pour les Championnats du monde de gravel UCI.

« Ce serait formidable d’y faire quelque chose de spécial », a-t-il affirmé. « J’espère que les gens viendront nous voir parce que ce sera super ».

 

GIRO DEL VENETO

 

 

Trois jours seulement après les Championnats du monde de gravel UCI aura lieu le dernier grand événement de la saison 2022 sur route, le Giro del Veneto (13 octobre), qui est revenu l’an dernier après une longue absence (depuis 2012). 

Le slogan de la course est « Ride the Dreamland », qui semble rappeler la philosophie « Dream Bigger » de Campagnolo. 

Les organisateurs affirment que c’est le pays où les rêves deviennent réalité, et les coureurs auront certainement une grande chance s’ils utilisent le groupe Super Record EPS et les roues Campagnolo Bora, comme le font déjà de nombreux professionnels présents à cet événement, y compris Davide Formolo de l’équipe UAE Team Emirates, qui participe pour la deuxième année consécutive.

 

 

En 2021, l’Italien de 29 ans a aidé son coéquipier Matteo Trentin à prendre la deuxième place derrière le Belge Xandro Meurisse. 

L’équipe UAE Team Emirates, qui utilise Campagnolo, sera-t-elle en mesure de faire mieux cette année ? Si elle y parvient, elle devra surmonter un parcours qui mettra à l’épreuve l’endurance et la résistance des meilleurs cyclistes du monde, dont beaucoup ont commencé la saison en janvier.

En 2021, le Giro del Veneto s’est terminé à Padoue. Cette année Padoue accueillera le départ. 

La course de 160 km se poursuivra ensuite sur les collines volcaniques Euganéennes.  

 

 

Heureusement, les volcans se sont éteints depuis longtemps ! De là, elle monte vers les collines Berici et continue vers Arcugnano, en passant par la fameuse Villa La Rotonda, conçue par Andrea Palladio, le célèbre architecte italien de la Renaissance. Les coureurs auront peu de temps pour contempler ce magnifique édifice, car ils devront s’attaquer au circuit final de 22 km, qu’ils parcourront trois fois.

Ce circuit serpente au cœur de Vicenza et touche également le Corso Palladio avant de revenir dans le quartier ouest de Berici, pour se terminer sur la longue ligne droite de la Via Roma. 

L’arrivée se jouera-t-elle au sprint comme en 2021 ?

Il y a près de 1600 mètres de côtes à affronter, la possibilité d’une échappée est donc élevée, mais il est probable que la saison de course sur route se termine par un nouveau sprint à l’arrivée.

 

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure navigation possible et à des fins de prospection commerciale et publicitaires. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour connaître notre politique en matière de cookie, cliquez ici.