Sélectionner la langue
  • Italiano
  • English
  • Deutsch
  • Español
  • Français
Le panier est vide
close

Tous les regards rivés sur le Gravel

25 mai 2021
Tous les regards rivés sur le Gravel

Les prochains grands événements qui se dérouleront dans le nord de l'Italie et aux États-Unis seront l’occasion idéale pour les cyclistes gravel, et leur groupe Ekar à 13 vitesses de Campagnolo, de créer des souvenirs inoubliables.

Dans le monde entier, la popularité du gravel ne cesse de croître, tant au niveau du World Tour, avec le Tour d’Italie qui vient de parcourir une section des poussiéreuses Strade Bianche, qu’au niveau amateur, avec de plus en plus de personnes pratiquant le bikepacking aux États-Unis et l’augmentation des événements dédiés aux vélos gravel.

Avec le groupe Ekar à 13 vitesses, Campagnolo offre fiabilité et sécurité aux cyclistes qui décident de relever ces défis, notamment le Jeroboam 300, qui aura lieu dans quelques jours en Italie : l'une des épreuves gravel les plus difficiles jamais organisées.

 

 

JEROBOAM 300 Altopiano Gravel Challenge

 

La redoutable course se déroule du 28 au 30 mai et, comme son nom l'indique, elle couvre pas moins de 300 km de routes blanches, de chemins muletiers et de pistes de terre. Un parcours d'une longueur brutale. Mais pas aussi brutale que son dénivelé : 7000 mètres d'ascension, pour tester les jambes et les poumons.

C'est là qu'intervient le groupe Ekar, dont la gamme de rapports est parfaite pour braver les pierres et les débris hors des sentiers battus.

Le vendredi 28 mai est consacré à l'inscription sur place et à un bon repas d'avant-course. La véritable aventure dans le nord de l'Italie commence le samedi matin, lorsque les participants auront l'occasion d'explorer des lieux mémorables tels que le Monte Cengio, la Cima Ekar et le Monte Cogolin.

 

 

Ils traverseront ensuite les vallées, avec leurs panoramas à couper le souffle, avant de rejoindre les sentiers de haute montagne, encore marqués par les événements de la Grande Guerre, qui se faufilent entre les cabanes d’alpage et les refuges de la zone entre Marcesina et Larici. Les participants devront pédaler une grande partie de la nuit pour terminer le Jeroboam 300, y compris les coureurs d’Enough Cycling, soutenus par Campagnolo avec le groupe Ekar.

 

ENOUGH DÉFIE LE JEROBOAM

 

 

Enough Cycling est un collectif de passionnés de gravel italiens qui participent à des compétitions dans le monde entier.

Leur devise est la suivante : « Nous sommes un groupe de personnes qui sortent des sentiers battus et qui ont quelques points en commun. Le plus important : nous aimons pédaler. »

Sur le plateau d'Asiago, Mattia De Marchi, Jacopo Lahbi, Asja Paladin, Samuele Nichele et Federico Bassis d’Enough Cycling défieront le Jeroboam 300.

Beaucoup d'entre eux ont déjà des victoires importantes derrière eux à The Traka, un autre événement emblématique dans le monde du gravel. L’épreuve The Traka est un événement gravel monumental, qui se déroule à Gérone à la mi-mai et propose à ses participants quatre distances de course différentes : 60 km, 100 km, 200 km et le colossal parcours de 360 km.

Des victoires incroyables pour Mattia et Asja, qui ont déjà conquis respectivement le parcours de 360 km et la version de 200 km. Seront-ils capables d'étonner même dans l'étape italienne du Jeroboam ?

 

 

Leurs chances de succès augmenteront certainement grâce au groupe Ekar à 13 vitesses, efficace et fiable. Comme tous les cyclistes qui utilisent Ekar, qu'il s'agisse de la course de 300 km ou des trois alternatives de 150 km, 75 km et 37,5 km.

Quelle que soit la capacité ou l'expérience du cycliste, Ekar améliorera ses performances. Mais le groupe Ekar ne sera pas seulement un protagoniste des événements européens.

Le week-end du 4 au 6 juin se déroule l'une des plus grandes compétitions gravel au monde : l’Unbound Gravel, à Emporia, dans le Kansas. L'événement, anciennement connu sous le nom de « Dirty Kanza », suit un parcours fait de routes de campagne en terre battue qui, si elles sont mouillées par la pluie (comme cela arrive souvent), se transforment en routes boueuses. En d'autres occasions, en revanche, les températures ont même dépassé les 100 °F (environ 37 °C).

 

 

De nombreux cyclistes qui ont choisi Ekar sont déjà prêts à relever ces défis mémorables. À tous ceux qui termineront le Jeroboam, l’Unbound et aux cyclistes gravel du monde entier : nous espérons que vous passerez un bon moment sur les chemins de terre après une année d'événements reportés à cause du Covid.

Le gravel est de retour.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure navigation possible et à des fins de prospection commerciale et publicitaires. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour connaître notre politique en matière de cookie, cliquez ici.