Sélectionner la langue
  • Italiano
  • English
  • Deutsch
  • Español
  • Français
Le panier est vide
close

Avant-première Milan – San Remo

19 mars 2021
Avant-première Milan – San Remo

Ewan, Kristoff et Van Avermaet visent le succès.

 

La Milan – San Remo, qui se déroulera ce samedi 20 mars, est la première classique « Monument » de la saison 2021. Avec un parcours de près de 300 km, c’est aussi la plus longue classique du calendrier, qui fête cette année son 112e anniversaire.

Tout ce qui tourne autour de cette magnifique épreuve d’endurance est « grand », comme l’ont été les icônes du cyclisme qui ont remporté cette course grâce à Campagnolo.

Nous pensons à Felice Gimondi, à Erik Zabel et au plus grand d’entre eux, l’immense coureur recordman que fut Eddy Merckx (qui a remporté sept fois la Milan - San Remo).

 

Hier comme aujourd’hui, les cyclistes de renommée internationale qui font confiance à Campagnolo sont très nombreux.

 

Nombre d’entre eux, prêts à entrer dans l’histoire sur leur vélo équipé du groupe Super Record EPS et des roues Campagnolo, seront présents sur la ligne de départ, à Milan. Pour inscrire leur nom au palmarès de ce Monument, ils devront braver les routes du parcours 2021, et notamment l’une des arrivées les plus difficiles de tout le World Tour : 60 km qui passent par Capo Mele, Capo Cervo, Capo Berta, La Cipressa et le fameux Poggio di Sanremo.

En revanche, le passage traditionnel par le col du Turchino manquera à l’appel, en raison d’un éboulement, et sera remplacé par le tronçon du col du Giovo. 

 

 

TOUS LES REGARDS SONT BRAQUÉS SUR…

 

Le Belge Greg Van Avermaet, 35 ans, médaillé d’or aux Jeux olympiques sur route depuis 2016, a récemment signé avec l’AG2R Citroën Team, prouvant ainsi que ses jambes ont conservé tout leur potentiel.

Après son meilleur résultat à la cinquième place lors de l’édition 2016, il s’est à nouveau classé dans les 10 premiers en 2020, à la huitième place. Au cours de cette saison 2021, Van Avermaet a déjà beaucoup couru, puisqu’il a participé aux cinq étapes de l’Étoile de Bessèges – Tour du Gard, aux trois étapes du Tour des Alpes Maritimes et du Var, à l’Omloop Het Nieuwsblad, à la Kuurne-Brussels-Kuurne et à la Strade Bianche.

À ce jour, ses sept classements dans les 10 premières nous éclairent sur ses intentions pour la Milan – San Remo.

 

 

Deux coureurs sont en lice pour la victoire avec la Lotto-Soudal : Caleb Ewan et Philippe Gilbert. L’Australien Ewan a déjà frôlé la victoire une fois, lors de la Milan - San Remo de 2018, avec une deuxième place. L’athlète de 26 ans, qui a remporté cinq étapes du Tour de France au cours des deux dernières saisons, est déjà monté sur le podium en février, en prenant la première place de la dernière étape de l’UAE Tour.

Quant à Gilbert, il s’est classé neuvième lors de la San Remo de 2020, à deux secondes seulement du vainqueur. C’est le seul Monument qui manque au palmarès de l’homme de cet athlète de 38 ans.

Pourra-t-il rejoindre Eddy Merckx, Rik Van Looy et Roger De Vlaeminck (tous vainqueurs avec Campagnolo au cours de leur carrière) avec une victoire dans les cinq classiques ?

 

 

Concernant l’équipe formée par l’UAE Team Emirates, quatre coureurs ont des chances de briller : Fernando Gaviria, Marc Hirschi, Davide Formolo et Alexander Kristoff. Mais, entre Gaviria, concentré sur la récupération de sa pleine forme physique, et Hirschi qui disputera sa première course de 2021, Formolo et Kristoff restent les atouts les plus convaincants de l’équipe.

Pour Formolo, qui a 28 ans, ces années s’annoncent comme celles de la performance physique maximale. Il possède toute l’expérience nécessaire pour développer un potentiel qui s’est révélé dès les premières années de sa carrière.

Quant à Kristoff, 33 ans, même s’il n’est plus tout à fait le jeune Norvégien qui sprintait vers la victoire en 2014, son triomphe dans l’étape d’ouverture du Tour de l’année dernière nous prouve que sa soif de victoire est encore très vive.

 

 

Enfin, la Cofidis, Solutions Crédits, qui en est à sa deuxième saison sur le World Tour après une interruption de 11 ans, fait également partie des équipes qui font confiance à Campagnolo.

L’équipe française historique, fondée en 1997, misera sur Elia Viviani pour s’assurer son premier podium à la Milan – San Remo (le dernier, avec une troisième place de Stuart O’Grady, remonte à 2004). Le cycliste de 32 ans a cessé la pratique cycliste pendant trois semaines en 2021, après avoir subi une ablation visant à corriger une arythmie cardiaque anomale.

Mais il est apparu en pleine forme dès son retour à la compétition et a tous les atouts en main pour lutter pour le titre.

 

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure navigation possible et à des fins de prospection commerciale et publicitaires. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour connaître notre politique en matière de cookie, cliquez ici.